1. Centre de support
  2. Financer mon projet
  3. Lancer une levée de fonds en royalties

Comment est calculé le niveau de royalties (redevance) à verser ?

Lever des fonds en échange de royalties implique de céder un pourcentage de votre chiffre d'affaires, déterminé en fonction de plusieurs paramètres.

Le pourcentage de votre chiffre d'affaires est cédé à l'ensemble de vos investisseur en échange du total investi. Il est déterminé en fonction des critères suivants:

  • Votre prévisionnel : nous calculons ensemble le ratio permettant aux investisseurs de récupérer plus que leur investissement si le prévisionnel était respecté. Par défaut, nous recommandons que le pourcentage permette de réaliser un multiple de x2 sur une activité innovant (x1,5 sur une activité plus classique).
  • Votre niveau de marge brute : nous considérons que le pourcentage ne doit pas dépasser 10% de votre marge brute sur chiffre d'affaires.
  • Votre niveau de bénéfice net : le pourcentage ne doit pas être supérieur à votre niveau de bénéfice net sur chiffre d'affaires en vitesse de croisière.
  • Minimum à respecter : 3% du chiffre d'affaires pour 100 000 € levés pour une entreprise en démarrage. Ce minimum est revu à la baisse si votre entreprise justifie d'un chiffre d'affaires existant suffisant par rapport au montant que vous souhaitez lever.

Le pourcentage est généralement compris entre 1 et 10 % du chiffre d'affaires, avec un engagement limité dans le temps et plafonné en montant. Il peut être inférieur si l'entreprise justifie d'un historique d'activité suffisant.

Si le pourcentage semble trop important, il y a plusieurs choses à prendre en compte. Premièrement, les prévisionnels sont très rarement respectés et il est probable que vous n'atteignez pas le multiple promis à vos investisseurs. Deuxièmement, nos contrats de royalties sont limités dans le temps et prévoient un plafond de royalties à payer : si cela marchait très bien pour vous, vous savez que vous ne paierez pas plus qu'un certain montant (par défaut x3). Enfin, nos contrats prévoient un mécanisme de résiliation anticipée au cas où vous auriez besoin d'arrêter le contrat, par exemple pour faire entrer des investisseurs en capital.

Si en balayant chacun de ses critères aucun pourcentage n'est possible, il se peut que votre projet ne soit simplement pas éligible à un financement avec nous. Il se peut aussi que votre projet réponde à des contraintes spécifiques ou que notre analyse diffère de la vôtre. Dans ce cas, nous vous invitons à nous contacter directement.

En cas de nouvelle levée de fonds

Plusieurs entreprises réalisent deux levées de fonds ou plus via WE DO GOOD, pour gérer de nouveaux investisseurs par exemple.

Dans ce cas, si l'entreprise est en-dessous de son prévisionnel, le pourcentage proposé pour un montant de levée donné doit être supérieur ou égal au pourcentage proposé lors de la première levée de fonds. Si le nouveau pourcentage est supérieur à celui de la levée de fonds précédente, ce pourcentage doit être aligné pour les investisseurs de la première levée. Le total cédé pour l'ensemble des levées de fonds doit respecter les critères précédents.