Comment réussir son début de phase d'investissement ?

L'heure et la date du début de la phase d'investissement ne sont pas anodines, il faut mettre en place des stratégies !

Les premiers jours de la phase d'investissement sont cruciaux pour lancer la dynamique.
Visez 20 % minimum dès la première journée ! Pour cela, préparez vos proches, notamment ceux qui ont évalué le projet, pour qu’ils soient prêts le jour J.

Idéalement, si vous êtes en levée de fonds publique, faites-les pré-investir, afin que ce montant soit intégré dès le lancement de la levée de fonds.

Pour passer en investissement, nous vous demandons d'avoir 50 évaluateurs minimum et 50 % d'intentions d'investissement, mais visez plutôt un peu plus. En moyenne, une levée de fonds réussie mobilise 128 évaluateurs et 117 % d'intentions d'investissement (il faut compter un taux de perte habituel de 34 %). Elle mobilise par ailleurs 27 pré-investissements pour 35 % de l'objectif minimum. Vous pouvez aussi consulter notre article dédié aux indicateurs-clé.

La veille de votre phase d'investissement, demandez à votre cercle 1 de se tenir prêt pour l’ouverture de la levée le lendemain. Une forte dynamique le jour J, c’est l’assurance d’une levée de fonds réussie.

Choisissez bien le jour et l’heure de lancement : il faut que ce soit adapté aux disponibilités de vos proches. Dans l’heure qui suit la mise en collecte, envoyez vos mails et décrochez votre téléphone !

Nous vous invitons à lire le témoignage de Puump! sur leur levée de fonds dans Maddyness.

Découvrez également tous nos articles pour réussir votre levée de fonds.